Religion[s] en Bretagne aujourd’hui

20,00

Après  sa  crise  spectaculaire,  mais  somme  toute  limitée,  des années 1970, l’Église catholique, longtemps dominante sur la scène religieuse bretonne, est aujourd’hui profondément ébranlée, à la fois par la raréfaction du clergé et par le détachement silencieux et tranquille de beaucoup  de ceux qui  lui furent longtemps fidèles. Ainsi  affaibli,  le catholicisme conserve pourtant une réelle influence, tandis que la situation nouvelle  ne profite pas aux autres religions, dont la présence dans  la  région  reste très  minoritaire.  C’est  donc,  plus  largement,  le rapport  au   sacré  qui   se   modifie    radicalement  en   Bretagne,   où désormais  près du tiers de la population interrogée dans les sondages se déclare« sans religion».